Pur Sucre

Le 03.07.2020, par ThierryD, 2 commentaires - Sortie liée : « Mt Tondu par le Col du même nom - 3196 m »


Wikipédia "La consommation de sucre fournit de l'énergie chimique à court terme, mais ce n'est pas une forme de stockage d'énergie pour l'organisme. Une partie du sucre consommé peut être utilisée tout de suite pour fournir de l'énergie si nécessaire, dans les minutes qui suivent ; une autre partie sera emmagasinée dans le foie et les muscles (sous forme de glycogène) pour utilisation dans les heures qui suivent ; et, en cas d'excès, une partie sera transformée en graisses (triglycérides) qui seront stockées dans les cellules du tissu adipeux".

Ben ça alors, et dire qu'on s'en est pris un Pain !

Pas de sucre sur la glace, d'ailleurs, pas de glace non plus. Mais les Lanchettes étaient bien recouvertes et les cannes pour monter recommandées.

 

Oui, l'objectif était le sommet, le Tondu. Météo incertaine, un brin menaçante, un panorama identique à celui du sommet, un parcours, varié, élégant, aérien, une vigueur un brin émoussée, tout cela nous a incité,  arrivés au Pain de Sucre, antécime du Tondu, à ne pas pousser plus loin.

La brume nous a enveloppé dès après la sustentation méridienne, prise sur cette éminence, ce qui nous a d'abord confirmé que le choix de ne pas s'aventurer au-delà du Pain de Sucre était le bon.

Sur le glacier à la descente, la mélasse s'apparentait à du sucre cristallisé, sur une bonne couche.

Au pied de la paroi sous le col, après ce passage câblé, la météo joueuse a cessé d'être menaçante, le beau de retour aurait même pu faire regretter à certains la décision de ne pas pousser jusqu'au sommet, et de devoir y revenir pour conclure enfin !

Sur les Lanchettes, où la neige était suffisamment compacte, c'est en ramasse et grandes glissades, sans gros boulé, à peine un petit roulé ici ou là qu'a été avalé ce beau cirque.

Et puis les prairies, qui s'offrent tout juste aux vaches, nous ont vu passer paisiblement sans avoir à déplorer ni de petit, ni de grand cassé.

Enfin au refuge CAF du Plan de la Laie, un petit rafraîchissement liquide, et pour certains, sucré,  était bien là, même si la météo ne l'avait pas prévu.

Crédit photos: Patricia, Frédéric


 

Le Club Alpin Français d'Albertville est une association sans but lucratif (loi 1901) fondée en avril 1893 et administrée par des bénévoles.

Le club compte environ 1000 adhérents.

Il est affilié à la FFCAM, Fédération Française des Clubs Alpins et de Montagne

Nos objectifs :

  • faire découvrir, aimer et protéger la montagne.
  • rendre accessible la montagne à tous.
  • rendre autonome en toute sécurité.

Mon club, c’est bien plus que du sport...


> Présentation générale du club

> La revue du club : "Suivant Sa Voie"

> Pourquoi adhérer ?  les avantages...

> infos adhésions 2020/2021

> Adhérer en ligne (la 1ére fois)

> L'espace licencié pour renouveler son adhésion (ou changer de club), souscrire une assurance en ligne et bien plus encore

> Déclarer un accident en ligne

> Autres rubriques :

  • Choisissez parmi les commissions et activités du menu bleu ci-dessus pour voir les articles et l'agenda associés.
  • Utilisez le menu orange Navigation pour trouver toutes les infos sur le club et ses activités.
  • Pour les membres du club, rendez-vous dans l'Espace Adhérents pour activer votre compte et vous connecter.
  • Ou utilisez le moteur de recherche ci-dessous

Facebook Retrouvez nous sur Facebook...


Assemblée Générale du club et présentation générale des activités :

Vendredi 10 décembre 2021,
salle du Val Des Roses, Albertville

Recherche :