"Promiscuité féconde"- La Roche qui pisse

Le 21.09.2016, par AlainB


La météo, après ce long WE pluvieux, annonçait le grand beau sur la Haute-Maurienne. En nous y rendant, nous avons bien cru au gag, mais progressivement, les brumes qui nous enveloppaient se dissipèrent vers 11h-11h30 pour faire place au beau soleil promis... et nous permettre de visiter le site de La Roche qui pisse. Pour nous familiariser avec la cargneule locale, nous avons opté pour "Promiscuité féconde" : 3 longueurs en 6a+, 5c+ et 5c. Le rocher est pour le moins déroutant et nous avons failli rebaptiser l'endroit : "La roche qui parpine" !

effectivement, il convient de tout tester, ce qui ralentit considérablement le rythme et impose bien souvent de se faire le plus léger possible pour passer. Une fois habitués au caillou, l'escalade réserve de très jolis passages et après cette voie d'"échauffement", nous avons opté pour des secteurs plus raides, au rocher plus compact...et aussi aux cotations plus élevées !

Ce secteur, tout proche du monolithe de Sardières offre toute une diversité de falaises d'1 à plusieurs longueurs et de toutes difficultés. Il se prête de plus à la rando pédestre avec une multitude de sentiers qui sillonnent tout ce versant d'Aussois.

Plus de détails sur C2C : http://www.camptocamp.org/sites/103035/fr/roche-qui-pisse ou bien sur le livre : Escalades en Maurienne - Patrick Col - 2005

En redescendant et en passant vers Plan Jomier, sur la route entre Sardières et Aussois, ne pas oublier d'admirer les sculptures de Serge Couvert, sculpteur local, qui s'est exprimé directement sur les arbres en place...

Alain B


 

Deux types de pratique se côtoient au sein du club : d’une part la pratique loisir, allant de l’initiation au perfectionnement, avec pour but d’aller vers l’autonomie et d’autre part la pratique compétitive.

Les entrainements se déroulent sur 2 structures artificielles d’escalade : le mur du gymnase du centre ville et le mur et le pan de la halle olympique. Pendant les vacances scolaires nous proposons des stages en falaise.

De septembre à juin, et dès l’âge de 6 ans nous proposons des cours encadrés le soir (les lundis, mardis, mercredis, jeudis et vendredis). Pour les enfants en fin d'après-midi, ensuite les adolescents et enfin les adultes en soirée ; d’abord au mur puis sur les falaises à proximité d’Albertville lorsque les jours rallongent.

en savoir plus...

 

Recherche :