Grand Pic de la Lauzière. Rocambolesque ski de printemps

Le 30.04.2018, par PatriciaR, 4 commentaires


Au commencement, il y a la terre, l'eau et tout le matériel sur les sacs à dos. Puis, apparaît le ski de rando, enfin une esquisse débutante, brèves tout terrain juste ce qu'il faut pour l'échauffement  !

  

La "blanche" est maintenant sous nos pieds boueux, ne reste plus qu'à chausser et glisser. Il est encore tôt, il fait beau et chaud, on enlève les couches superflues. Il n'y a pas eu de regel nocturne mais la neige porte bien. Parité hommes/femmes dans la composition du groupe, les garçons vont bon train, derrière, les filles respirent et admirent le décor printanier et les chamois qui surplombent. Mais non, pas les garçons... ! Les chamois, les vrais ! 

Les minutes défilent et le dénivelé également. Les prévisions météo ne s'étaient pas trompées, au loin le ciel devient menaçant et le vent se lève à l'approche du col de la Valette. Réévaluation du déroulement effectif de la course et la décision est prise au pied du Grand Pic d'aiguiller nos spatules versant SE en direction du Col des Aiguillons pour basculer ensuite dans la combe des Plans. 

Face à l'Aiguille de la Balme, les cinquante derniers mètres de montée sont contrariés par un vent violent qui nous bouscule. La Lauzière devient grise et hostile, l'habillement d'hiver est à nouveau de rigueur, les peaux sont vite rangées et on redescend. 

  

 

Sous l'effet de la montée du mercure, la neige de printemps est lourde et humide. Les skis sont freinés par cet amas de bloubi-boulga compact. Il faut se rendre à l'évidence, aujourd'hui notre conquête du Graal restera vaine !

Pour finir, on retrouve la terre, l'eau et tout le matériel à nouveau sur les sacs à dos. Quelques dernières acrobaties avant de regagner les voitures et cette journée pleine de rebondissements se termine dans la bonne humeur autour d'un verre, d'anecdotes et d'histoires de plants de tomates !  Et oui, la saison s'y prête même si en montagne on passe, l'espace d'un instant, par toutes les couleurs de l'arc-en-ciel !


 


 

Le Club Alpin Français d'Albertville est une association sans but lucratif (loi 1901) fondée en avril 1893 et administrée par des bénévoles.

Le club compte plus de 1000 adhérents.

Il est affilié à la FFCAM, Fédération Française des Clubs Alpins et de Montagne

Nos objectifs :

  • faire découvrir, aimer et protéger la montagne.
  • rendre accessible la montagne à tous.
  • rendre autonome en toute sécurité.

Mon club, c’est bien plus que du sport...


> Présentation générale du club

> La revue du club : "Suivant Sa Voie"

> Pourquoi adhérer ?  les avantages...

> infos adhésions 2018/2019

> adhérer en ligne (ou changer de CAF)

> renouveler son adhésion en ligne

> Souscrire une assurance en ligne

> Déclarer un accident en ligne

> Autres rubriques :

  • Choisissez parmi les commissions et activités du menu bleu ci-dessus pour voir les articles et l'agenda associés.
  • Utilisez le menu orange Navigation pour trouver toutes les infos sur le club et ses activités.
  • Pour les membres du club, rendez-vous dans l'Espace Adhérents pour activer votre compte et vous connecter.
  • Ou utilisez le moteur de recherche ci-dessous

Facebook Retrouvez nous sur Facebook...


Assemblée Générale du club et présentation générale des activités :

JEUDI 13 décembre 2018 à 20h00,
salle du Val des Roses, Albertville

Recherche :