RAID AU GRAND SAINT-BERNARD EN RAQUETTES

Le 01.04.2019, par NadirH, 3 commentaires


Hospice Grand Saint-Bernard

L’Hospice est fondé en 1050 par Bernard de Menthon, archidiacre d’Aoste, pour accueillir et protéger les nombreux voyageurs qui empruntent ce passage à travers les Alpes. Quelques compagnons membres du clergé valdôtain aident Bernard à la construction de cette maison. Ainsi sont nés une communauté et un hospice dont la vocation d’accueil est restée ininterrompue jusqu’à nos jours.

En 1800, Bonaparte, sur le chemin de sa campagne d’Italie, passe avec 40 000 hommes et 5 000 chevaux. L’accueil des Chanoines séduit l’Empereur.

C’est dans ce cadre époustouflant que le groupe a évolué avec en fond d’écran, les sommets mythiques : le Grand PARADIS, la Grande CASSE, le Mont BLANC, les Grandes JORASSES, le Mont DOLAN…  

J1- Montée depuis Bourg Saint Pierre à l’Hospice (D 560 m).Après une halte, une partie du groupe continue pour le Sommet du Petit Chenalette. Alt 2800m  D 400 m. (Denivelé total : 960 m)  Repas, méditation et nuit réparatrice!

 J2- Réveil sur fond de musique classique et religieuse. Départ pour le col Fenêtre Ferret Alt 2800 m, retour par le col Fenêtre d’en Haut, 2722 m D 830m . Très belle journée ensoleillée et vue sur les sommets.

A l’Hospice nous retrouvons l’accueil chaleureux des chanoines avec thé, boissons rafraichissantes, visite du musée, projection du film retraçant l’histoire de ce lieu. Diner et soirée jeu de cartes.

J3-  Après les remerciements d’usage, nous partons pour le col Ouest Barasson Alt 2695. En milieu d’après midi nous retrouvons les voitures. (D positif : 400 m,  D négatif : 900 m)

Trois belles journées sous le soleil, la bonne humeur et la spiritualité de l’accueil.

Jean-Pierre SEINERA et Nadir HAMMOUCHE, encadrants et organisateurs de ce périple ont guidé le groupe sur les divers sommets.

Merci à tous. Nadir


 

Raquettes

La pratique de la raquette est un bon moyen de rester en forme. Il s’agit d’une activité d’endurance au même titre que la marche rapide ou le jogging. Elle augmente les capacités du coeur et le protège en abaissant la tension artérielle et le taux de cholestérol. Ainsi, que les risques de maladies cardiovasculaires, l’hypertension, le diabète, sur le long terme.

Enfin, la balade en raquette donne accès à univers de silence permettant au corps de se détendre. Le cerveau libère de la  dopamine, des endorphines et de la sérotonine qui facilitent la détente et l’endormissement, combattent le stress et l’anxiété. Une balade en raquettes est donc une activité physique très bénéfique alliant nature, culture et sport.
La raquette à neige : est une excellente alternative au ski est permet à la plupart des personnes en capacité de marcher de connaître les joies de la montagne à tous les niveaux.

Nadir Hammouche

Recherche :

Agenda

Désolé, il n'y a pas de sortie à venir pour cette commission...


2 sorties dans d'autres commissions :

> Voir toutes les sorties