Plan Chatel, faute de grives on mange des merles

Le 07.06.2017, par HerveD, 3 commentaires


Notre séjour verdonesque étant tombé à l'eau (sans jeux de mots) il fut proposé à défaut une sortie en Maurienne où semblait-il la météo serait un peu moins capricieuse. N'étant plus que cinq participants (Nathalie, Ludo, Quentin, Thierry et hervé) la falaise de plan Chatel, près de Sollières/Sardières offrait un bon compromis, un calcaire compact, deux voies bien équipées et un beau cadre à la fois montagnard et champêtre comme peut l'être la Vanoise.

Nathalie, Ludo et Hervé sont partis dans "pure et simple", tandis que Quentin et Thiérry s'attaquaient à "La Fred". "Pure et simple" débute par une rampe ascendante qui se prolonge par un dièdre assez technique annoncée en 5C. Le point d'orgue de la longueur suivante (6A) est une fissure qui se remonte en dülfer, la suite étant plus simple. La troisième, bien que côtée 5B provoqua quelques suées. Il s'agit d'une traversée bien "gazeuse" sur des bosselettes parfois recouvertes de lichens blancs, ce qui suscita quelques inquiétudes non fondées et se termine par le passage d'un petit toit qui demande un peu de détermination.

 

La fissure à dülfer                                 La première longueur de la Fred

Les dernières longueurs furent moins soutenues mais offrirent tout de même quelques beaux passages dont une dalle au grain aussi fin que celui du postérieur d'un nourisson. De leur côté Quentin et Thierry estimèrent leur voie un peu hétérogène, alternant longueurs plutôt faciles avec un "crux" en 6C particulièrement retors. La cerise sur le gâteau fut l'ultime longueur en 6A+, jugée la plus jolie de la voie.

Nathalie et Ludo arrivent au sommet

La descente depuis le sommet qui emprunte une vague sente à travers un éboulis terreux, n'est pas évidente et demande un peu d'attention. Mais enfin tout est bien qui finit bien, un peu lasse sûrement et avec quelques courbatures pour certains mais la nuit fut certainement réparatrice.

 


 

Cordée

Pour tous ceux qui ont envie de côtoyer les hauts sommets, au-delà des alpages, la commission alpinisme vous invite à découvrir l’univers des glaciers, des arêtes rocheuses ou des grandes voies d’escalade.

De juin à octobre, les encadrants de la commission Alpinisme vous proposent des sorties pour découvrir des terrains alpins variés, glaciers, arêtes rocheuses ou mixtes, voies d’escalade et via ferrata, à travers différents massifs : Vanoise, Haute Maurienne, Mont-Blanc, Ecrins,...

Pour les plus motivés, la commission poursuit son activité en hiver, avec des sorties en goulotte et en cascade de glace.

L’objectif du CAF étant de former ses adhérents à l’autonomie, l’organisation de la commission a été conçue dans une optique de progression : différents groupes de niveaux, avec un cursus incluant des écoles et des courses d’application en début de saison, puis les sorties avec des bénévoles.

Plus d'info ICI...

Responsable de la Commission :
Ulrick Launay

Recherche :