Initiation Télémark

Le 25.02.2015, par DelphineB


Le 1er mars, Delphine, brevetée fédérale, vous propose une initiation au télémark dans le cadre de la sortie de ski alpin à la Rosiere.

Détails et inscription ICI


Pour vous en donner un avant-gout, voici le compte-rendu d'une précédente session, réalisée le dimanche 3 mars 2013.

Nous sommes arrivés à la Rosière sous un splendide soleil, que nous attendions depuis de nombreuses semaines, il a été d'autant plus apprécié ! Les télémarkeurs débutants sont allés chercher le matériel qui avait été réservé pour eux dans un magasin de location, essai des chaussures, réglage des fixations, quelques explications enthousiastes des personnels du magasin, et c'est parti !
Des précisions sur le matériel (« Attention, on n'a pas de stop-skis, on attache d'abord les lanières de sécurité, et ensuite on chausse, et quand on déchausse, on enlève les lanières en dernier ! »), et on part vers le télésiège, en chasse-neige alpin pour ces premiers moments...

On travaille la position de télémark (appelée fente ou génuflexion), les pieds, les genoux, le bassin, les bras, les épaules, tout se met en place progressivement, au fur et à mesure des essais et des exercices. Ensuite, le virage télémark, on s'applique pour bien sentir les appuis, qui sont différents du ski alpin !
La station de La Rosière et le grand soleil ont formé un cadre parfait pour les télémarkeurs débutants : les températures sont douces, on s'offre un pique-nique sur une crête avec la vue sur le Col du Petit Saint Bernard, et on se dirige vers ce secteur pour le début d'après-midi. « Comment on fait pour chausser, déjà ? C'est bon, là, j'ai bien mis mes fix ? » « N'oublie pas que ton talon est libre : tu peux t'agenouiller sans problème ! » On enchaine les virages, les schuss, on améliore la position, la technique, les appuis, tour à tour en enchainant toute une piste, ou à travers des exercices précis. Le nombre d'inscrits étant modeste, les nouveaux télémarkeurs ont pu bénéficier d'une journée de cours quasiment particuliers. Après avoir déposé la matériel au magasin de location, une pause « réhydratation » en terrasse est bien appréciée, et on va se loger dans le car, c'est confortable pour bien récupérer de cette journée de concentration et d'efforts liés à la découverte d'une nouvelle glisse !


J’ai recueilli les impressions des nouveaux télémarkeurs après leur toute première journée de pratique.

Pourquoi avez-vous eu envie d’essayer le télémark ?
J : Quand j’en vois, c’est beau, alors j’ai eu envie d’essayer.
M : Je suis à la recherche de nouvelles sensations.
C : Comme M, je suis à la recherche de nouvelles sensations, j’ai envie d’apprendre quelque chose de nouveau.

Avez-vous apprécié votre journée ?
J : Oui, beaucoup !
M : Oui, énormément !
J : (qui ne répond pas « Oui, à la folie !) Oui, une journée excellente. Belle neige, soleil, et journée bien animée. Journée +++ !

Par rapport à l’image que vous aviez du télémark, qu’avez-vous ressenti ?
J : C’est bien différent du ski alpin. L’idée du mal de cuisses est confirmée !
M : J’avais peu d’a priori, j’ai découvert un nouveau type de glisse. J’ai trouvé cette glisse assez douce.
C : C’est plus facile que ce que je pensais. On a des belles sensations de glisse dès la première demi-journée.

Est-ce que vous avez envie de refaire du télémark ?
J : Oui, j’ai envie de poursuivre, à la première occasion.
C : Oui, carrément ! Avec des cuisses régénérées !
M : Oui !

Avez-vous d’autres choses à dire suite à cette journée ?
J : Le télémark est à essayer, par exemple pour les gens qui s’ennuient en ski de piste, le télémark ce n’est pas « On monte-descend-monte-descend », on ne s’ennuie pas ! [Parmi les personnes qui s’inscrivent aux journées ou aux stages d’initiation au télémark, on trouve notamment des skieurs de randonnées, qui souhaitent redécouvrir le ski de piste différemment, afin de profiter de leurs journées en station, quand ils vont accompagner des skieurs débutants, ou leur famille. Apprendre une nouvelle glisse et découvrir ces nouvelles sensations permettent, pour ceux qui l’ont perdu, de retrouver le plaisir des pistes bleues et rouges, la recherche du bon geste, avant de passer à des pistes et des terrains moins faciles ensuite.]
M : Je recommande de muscler les quadriceps avant de venir, c’est assez sportif !
C : Je n’ai pas de regrets : ça donne envie de recommencer !

Une sortie initiation au télémark pour débutants et une sortie pour pratiquants confirmés sont organisées chaque saison, renseignements auprès de la section ski alpin, et sur le programme ski alpin publié sur le site internet du CAF Albertville.

D. Bertaux


 

Le club organise durant l’hiver de nombreuses sorties à cout réduit vers les stations, généralement en car.

  • Pour les adultes et enfants accompagnés : de décembre à avril, tous les dimanches dans les meilleures stations : Courchevel, Val Thorens, Meribel, La Plagne, Les Arcs, Tignes, Val d’Isére, Valmorel, La Rosiere, Les Sybelles... pour un cout (car + forfait) entre 25 et 39€ selon les stations et la période.

Le ski est libre pendant ces journées, mais des groupes se forment pour ceux qui veulent.

Des sorties télémark encadrées sont également organisées, à l'occasion de certaines sorties de ski alpin.

Si vous n’êtes pas encore membre du club et que vous souhaitez découvrir notre activité, alors la carte découverte est faite pour vous : pour 5€ vous adhérez au club pour une journée (avec assurance incluse), dans la limite de 3 jours.

A VENIR

Programme Saison 2016-2017 ...

Vous pouvez nous laisser un message

Mail

Recherche :