Il tonne sur "il Paretone"

Le 07.07.2016, par HerveD


Nous étions dix à avoir franchi le col du Petit-Saint-Bernard ce week-end du 25/26 juin pour découvrir ou redécouvrir cette pittoresque et dépaysante vallée d'Aoste toujours sous la protection de ses forts haut perchés (d'ailleurs nous étions logés dans l'un d'eux transformé en auberge, une adresse des plus recommandable). Le programme du premier jour prévoyait plusieurs voies dans le fameux "Paretone" splendide falaise d'environ 300 mètres en granite qui domine la vallée, une cordée dans "bega", une dans la très fameuse "Diretta del banano", une dans "Bucce d'arancio"et enfin deux autres dans "Tike saab". Ne me demandez pas ce que cela veut dire j'ai fait allemand 2. Alors que tout ce beau monde était déjà engagé dans la face une soudaine invasion de cumulonimbus des plus colériques a transformé la paroi en cataracte et le chemin d'accès en torrent, contraignant à un replis.

Heureusement dans l'après-midi le soleil fit son apparition et chassa toutes traces d'humidité. Les plus acharnés en profitèrent pour tester le magifique rocher de"Gruviéra".

Le lendemain étant restés quelque peu sur notre faim il a été décidé de terminer ce qui a été interrompu la veille. Mais c'était sans compter sur l'attrait de cette falaise et face à l'affluence, tous nos plans ont été chamboulés. Certe deux cordées ont pu aller dans la "Diretta del banano" mais les autres se sont adaptées soit en empruntant deux voies différentes, ou en partant dans des voies plus soutenues comme le "diedro Jaccod" ou "Topo bianco". Les intempéries de la veille avaient laissé quelques stygmates et certaines premières longueurs étaient encore toutes suintantes. De l'avis de tous l'escalade était en général très belle, sur un rocher très compact, mais souvent bien sculpté. L'équipement plutôt sérieux obligeait parfois à "grimper entre les points" rendant fréquement les difficultés obligatoires. En revanche les cotations et même les descriptifs du topo "Mani Nude" nous ont paru plutôt farfelus, mieux valait se fier aux indications du pieds des voies. Au sommet un petit sentier nous a reconduit en quelques minutes à notre fort toujours aussi accueillant.


 

Cordée

Pour tous ceux qui ont envie de côtoyer les hauts sommets, au-delà des alpages, la commission alpinisme vous invite à découvrir l’univers des glaciers, des arêtes rocheuses ou des grandes voies d’escalade.

De juin à octobre, les encadrants de la commission Alpinisme vous proposent des sorties pour découvrir des terrains alpins variés, glaciers, arêtes rocheuses ou mixtes, voies d’escalade et via ferrata, à travers différents massifs : Vanoise, Haute Maurienne, Mont-Blanc, Ecrins,...

Pour les plus motivés, la commission poursuit son activité en hiver, avec des sorties en goulotte et en cascade de glace.

L’objectif du CAF étant de former ses adhérents à l’autonomie, l’organisation de la commission a été conçue dans une optique de progression : différents groupes de niveaux, avec un cursus incluant des écoles et des courses d’application en début de saison, puis les sorties avec des bénévoles.

Plus d'info ICI...

Responsable de la Commission :
Ulrick Launay

Recherche :