Du Queyras aux Aravis

Le 08.04.2022, par JeanlucL, 2 commentaires - Sortie liée : « Séjour dans les Aravis. »


 

Initialement prévu dans le Queyras, nous avons décidé de relocaliser ce séjour faute d'un enneigement suffisant. D'autant plus que le dernier compte rendu de séjour du CAF Albertville ne nous avait ni rassurés ni convaincus sur l'intérêt du ski gazon/prairie. Le choix s'est donc porté sur Les Aravis, et c'est à Thônes, plus précisément au "gîte des mésanges" que nous avons été accueillis par Mireille et Pascal et où l’on a pu découvrir leurs fameux plateaux de fromage... 

Lundi : le cul d’Ugine 

Avant d'arriver, nous avons décidé de nous échauffer sur une petite course, en partant de la Savatte. Montée tranquille, et fin en crampons. Après un petit sandwich pour certains, redescente sur une neige bien croûtée, dont l'appellation "correcte" de ski tour sera longuement débattue. La descente aura également été l'occasion de croiser une espèce bipédique sans cervelle que l'on préférerait en voie de disparition (aussi couramment nommé "le con"). Mais cela ne nous gênera pas tant et on repeautera direction un autre couloir que l'on finira également aux crampons.

Bilan Strava : 1250m D+ et 13km

Mardi : Ambrevetta par la Combe de Tardevant 

Direction les Confins, après la Clusaz, pour se faire une première combe. En semaine, on pensait vraiment être tranquilles dans ce secteur, mais c'était sans compter sur le régiment de chasseurs alpins d'Annecy, le peloton de gendarmes et l'équipe de tournage d'un film... On retiendra d'un gradé qu'il faut "arrêter de subir !", même si on sera peu convaincu de la pertinence du conseil... Il aurait peut-être mieux fait de mieux leur expliquer comment planter leurs skis pour éviter que l'un d'eux se fasse la malle, (heureusement vite récupéré par Quentin). On poussera en crampons / piolets jusqu'au sommet de Tardevant avant de redescendre sur une belle neige décaillée puis un passage entre les sapins avec encore quelques petits réservoirs à poudre ! Le retour voiture sur le chemin verra un affrontement à couteaux tirés, entre une team "je garde mes peaux même quand ça descend", et une team "sans peaux qui déchausse quand le chemin remonte"... Sans dévoiler qui a terminé premier et qui a eu raison, on peut aisément avouer qu’une des teams n'avait pas tort ! 

Bilan Strava : 1200mD+ et 14km

Mercredi : la Mandalaz 

Départ sous l'aiguille de Manigod via un petit boardercross prometteur : la descente promet d'être très joueuse ! La montée quant à elle sera tranquille jusqu'à un final digne d'une course au segment Strava sous l'œil des choucas. 

Au sommet, on profite de la vue et du soleil pour notre pique-nique rituel et on observera une autre espèce surprenante : le "colantus pipetus râleur", à peine arrivé que déjà reparti, très reconnaissable par le discours peu satisfait porté à sa compagne qui souhaite juste changer son bandeau humide avant de redescendre

Pour nous, la descente aura été à la hauteur de nos attentes que ce soit sur la première partie avec une bonne neige, que sur le boardercross qui reviendra plusieurs fois dans le célèbre et fameux pépite /râteau autour de la bière au poivre sauvage de Madagascar pendant que nos voisins repartent pour Saint cloud dans la Volvo à Edgar... 

Bilan Strava : 1250mD+ et 12,5km

Jeudi : Le trou de la mouche

 

Évocateur pour certains, mystérieux pour d'autres, nous voilà reparti aux confins avec un renforcement d'équipe. Au parking, ni gendarmes, ni militaires, pour nous disputer la Combe et la montée. 

La montée sera tranquille avec une ascension finale en crampons et piolet pour une arrivée au soleil dans ce fameux trou de la mouche où la vue nous ravira, le temps d'un pique-nique et de quelques séances photo... 

La descente sera à la hauteur de la vue du sommet : au top ! Elle permettra également de tester le principe de non-dépassement en mouvement, concept largement débattu la veille au soir.

Après un repas sans plateau de fromage pour cause de tartiflette (perso, je cherche toujours le lien de cause à effet) nous nous efforcerons de faire les meilleures associations au blanc manger coco ! #RememberLarche

On s'inquiètera d'avoir des courbatures abdominales et Pascal et Mireille viendront même nous indiquer où se trouve le défibrillateur...

Bilan Strava : 1350m D+ et 12,5km

Vendredi : la Tournette 

Encore un nom évocateur, plutôt parcouru l'été, nous voilà prêt à la dompter l'hiver... N'empruntant pas le chemin d'été, certain(e)s mettront vraiment longtemps à la reconnaître, mais nous tairons les noms ! Première journée non totalement ensoleillée et avec un petit vent, nous ne mangerons pas au sommet. La première partie de la descente sera un peu plus exigeante avant de trouver un nouveau boardercross qui en ravira plus d'un !

À tel point qu'une équipe de deux se relancera dans la montée, juste pour le plaisir du dénivelé ! Le soir, ce sera soirée rugby, petite victoire de nos Bleus par les points mais victoire permettant de rêver au grand chelem.

Bilan Strava : 1450mD+ et 14km (et 500mD+ et 3km en plus pour les deux fous d'un futur grand raid)

Samedi : l’échec du Charvin

La dernière course a été longtemps demandée et rêvée, mais finalement un désistement quasi général nous fera rentrer plus tôt que prévu. Ce n’est que partie remise et peut-être l’occasion d’un nouveau séjour

Les Pimpinous : Belette Enthousiaste, Blaireau Chanteur, Corbeau Alpha, Flamingo Rêveur, Koala Jovial, Loutre Hirsute (ou dans un ordre différent mais toujours alphabétique : Anya, Evelyne, Jean-Luc, Nicolas, Quentin et Rémy).

Rédaction: Nicolas Tirel


 

Le ski de randonnée vous attire ?
Vous avez raison ! Vous allez découvrir des paysages presque vierges, au prix de quelques efforts à la montée, et l’immense plaisir de la descente, avec le maximum de sécurité... Cependant, cette pratique hors-piste ne s’improvise pas : vous serez accompagnés par des encadrants bénévoles formés et expérimentés, qui au travers de leurs conseils, vous amèneront petit à petit vers votre autonomie de skieur de randonnée, puis de skieur alpiniste...

A partir du mois de décembre et jusqu’au mois de mai nous proposons des sorties de différents niveaux quasiment tous les week-ends en fonction de l’enneigement et des conditions climatiques.

En savoir plus...

Renseignements : Daniel V

Nous avons aussi une équipe compétition qui court sur le circuit de l’Alpi Ski Tour, et remporte souvent la coupe des Clubs FFCAM :-)

Recherche :