Concilier pratiques sportives et protection du tétras-lyre.

Le 05.03.2016, par MarieclaudeL


Le tétras lyre (aussi appelé petit coq de bruyère) a su s'adapter au froid et à la neige et reste sur nos territoires. Pendant l'hiver, période de disette alimentaire, le tétras assure sa survie grâce à l'économie d'énergie: creusement d'igloos et limitation des déplacements. Il vit entre 1400 et 2300m d'altitude. Alors attention aux dérangements!!!

Le parc des Bauges a collaboré entre autre avec  le CAF de Chambéry et le CAF de Faverges afin de faire le diagnostic des habitats d'hivernage et de poser des panneaux d'information sur sites, au Magériaz et sur la Sambuy. Lire l'article du DL ici

Pour plus d'informations pour préparer sa sortie, pour connaitre la faune concernée... rendez-vous sur le site: www.respecter-cest-proteger.fr
et sur  www.rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr & Partageons la poudreuse avec le Tétras-lyre

D’après L’écho, le journal du parc n°36 décembre 2015

Marie-Claude


 

 

PROTECTION DU MILIEU MONTAGNARD
ET DEVELOPPEMENT DURABLE

Le CAF au cœur de l’environnement

Les Clubs Alpins et de Montagne ne forment pas seulement une fédération sportive. C’est aussi une association qui a été agréée par le Ministère de l’Environnement dès 1978 au titre de la protection de la nature.

C’est parce que la montagne est au cœur de nos pratiques et aussi parce qu’elle fait partie de notre patrimoine qu’il nous tient à cœur de la préserver, d’éduquer et de sensibiliser nos adhérents et tous ses pratiquants en général.
Aussi, nous encourageons toutes les pratiques de loisir de pleine nature qui excluent l’usage du moteur et qui s’expriment dans le respect du milieu naturel.

Le CAF d’Albertville s’inscrit de longue date dans cette démarche.

Un exemple avec le Trail d'Albertville.

Suivez l'actualité avec "La lettre du milieu montagnard" dont les numéros sont disponibles ici au fur et à mesure de leur parution.

Recherche :