Brelan d'As aux Evettes

Le 05.04.2019, par EliseR, 2 commentaires


Texte rédigé par Elise

Crédit photo: Elise, Patricia, Frédéric, Salvatore, Thierry

Aiton, samedi 30/03 :

Arrivée sur les chapeaux de roues, Patricia nous décoiffe dans un nuage de poussière.

Pour reprendre nos esprits Pascal nous conseille un vrai café Italien à Modane.

 Finalement,  Bonneval arrive à nous ou nous à lui, remontée tranquille en télésiège avant de traverser à flanc sous l’Ouille du midi pour atteindrele refuge des Evettes ( 2590 m) : vieux bâtiment à toit plat qui se fond dans le paysage blanc. 

Nous allégeons nos sacs avant de repartir vite, vite, vers le Col de la Disgrâce sur de la neige toujours dure et une mer de vaguelettes en arrivant au col.

La dernière pente pour la pointe Francesetti  (3425 m) est très raide.  Hésitation: couteaux, crampons ???

Couteaux ! « Ca va aller » dit Daniel, « mais oui » dit Thierry….le groupe suit à moitié convaincus. Trace très dure et très pentue où il faut réfléchir à chaque pas et chaque conversion.

Finalement la pente se radoucit  et on atteint le sommet où la température clémente nous permet de nous restaurer devant une vue grandiose.

15h… ça  n’a pas décaillé d’un poil !!! Mais il faut rentrer… dur, raide, dur, vagues dures, Et hop ! dans le trou du lac où il faut remettre les peaux pour 90 m sous le refuge.

Le refuge est plein à craquer samedi soir, soirée brève après un très bon repas et bon vin.

 Dimanche 31/03 : départ tranquille vers 9h pour la petite Ciamarella 3534 m!

Fond du cirque des Evettes plat, plat, ça pousse jusqu’au mur glacé où des conversions nous emmènent à 3000m d’altitude au niveau de la bifurcation pour l’Albaron et ses séracs.

Notre objectif à gauche : OUh … mais c’est raide là aussi !!

« Alors on va aller jusqu’au gros rocher et traverser «  tranquille » vers le rocher à gauche »  dit Daniel.

On se regarde, ?? « Bon, t’es sûr, les couteaux ça va suffire ??? », « mais oui, pas de problème ».

Grande traversée sur de la neige toujours béton, vigilance de rigueur.

Ah ! le doux bruit des couteaux qui accrochent sur la neige et nous permettent d’atteindre le col de la petite  Ciamarella plutôt sereins.  On chausse les crampons pour aller au  sommet rocheux en 20mn ; Patricia ira toucher la croix pour nous tous. Temps de pique-niquer au soleil.

 

 

Une superbe pente, malheureusement pas décaillée nous tend les bras… finalement il y a assez d’accroche pour se faire plaisir dans un paysage de rêve. Pot bien mérité au soleil de la terrasse du refuge !

 

Ce soir nous aurons la forme pour faire quelques parties de tarot.

Lundi 1° avril :  le groupe est prêt plus tôt ce matin… A l’assaut de l’Albaron  3637 m, « le sommet pas beau de Patricia ».

Wagon de tête Daniel, Thierry, Pascal et Nadège, wagon de queue Fred, Salvatore, Patricia et Elise qui fait le lien entre les deux…   Jusqu’ à 3000, l’itinéraire est identique à celui d’hier et là on change de décor et nous nous retrouvons entre les séracs. 

La trace est belle, un peu raide… une traversée nous conduit sous l’accès de l’arête.

Skis sur le sac nous rejoignons l’arête mixte et peu étroite.

 

Le groupe avance bien et se retrouve rapidement au sommet… Euh quand même 5h depuis le refuge.

Sommet étrange, beau ou pas mais un plateau très large avec 2 beaux cairns…

Photos, congratulations, manger !!!!  Et le rappel est là … il faut y aller.

Daniel ouvre la voie, Thierry supervise le haut, Patricia aide à l’installation des bipèdes… Elise photographie  et cela se déroule assez vite et un et deux et trois… machard, descendeur, main sur la corde, assis dans le baudard pour partir dans la vide sur 25 m…

Arrivée sur le glacier du Vallonet, changement de matos… n’oubliez pas d’enlever vos crampons pour mettre les skis… Jour blanc… neige vaguelettes béton. Mais bon on commence à avoir  l’habitude, et il faut prendre de l’élan pour rejoindre le col du grand fond ….

De là, attention à l’itinéraire !!! trop à droite le glacier plonge sur une barre.

Nous nous faufilons entre barres et rochers sur une pente raide, ambiance garantie !!!

Magnifique !!!!

Et c est le retour sur les pistes lisses de la station …. La boucle se referme après 8 h en haute montagne.

On conclue à la station-service de Bonneval avec de la tarte et du prosecco pour arroser ce beau raid !!!!

Motivation, homogénéité et bonne humeur!  Le brelan d'As aux Evettes. A moins que ce ne soient, La Pointe Franscetti, La Petite Ciamarella et L'Albaron. Ou les deux.

Nous partîmes 8, nous revînmes 9, la montagne fait des miracles !!


 

Le Club Alpin Français d'Albertville est une association sans but lucratif (loi 1901) fondée en avril 1893 et administrée par des bénévoles.

Le club compte plus de 1000 adhérents.

Il est affilié à la FFCAM, Fédération Française des Clubs Alpins et de Montagne

Nos objectifs :

  • faire découvrir, aimer et protéger la montagne.
  • rendre accessible la montagne à tous.
  • rendre autonome en toute sécurité.

Mon club, c’est bien plus que du sport...


> Présentation générale du club

> La revue du club : "Suivant Sa Voie"

> Pourquoi adhérer ?  les avantages...

> infos adhésions 2018/2019

> adhérer en ligne (ou changer de CAF)

> renouveler son adhésion en ligne

> Souscrire une assurance en ligne

> Déclarer un accident en ligne

> Autres rubriques :

  • Choisissez parmi les commissions et activités du menu bleu ci-dessus pour voir les articles et l'agenda associés.
  • Utilisez le menu orange Navigation pour trouver toutes les infos sur le club et ses activités.
  • Pour les membres du club, rendez-vous dans l'Espace Adhérents pour activer votre compte et vous connecter.
  • Ou utilisez le moteur de recherche ci-dessous

Facebook Retrouvez nous sur Facebook...


Assemblée Générale du club et présentation générale des activités :

Vendredi 13 décembre 2019 à 20h00,
salle du Val des Roses, Albertville

Recherche :