Arête du Mont Pelve, à refaire

Le 23.08.2020, par LaurentC, 1 commentaire


Mont Pelve et la Réchasse en alpi mixte.

Montée la veille au refuge par gros cagnard.

Le lendemain, montée sous les étoiles puis, arrivée au glacier, dans la purée de poix. Nous sommes allés au pied du Pelve au GPS. J'avais la trace !

Attaque de l'arête encore un peu humide sans pb. Puis 30mn après nous avons pris un grain qui a lessivé l'arete et l'a rendue glissante. Comme nous arrivions à la hauteur d'une réchappe, nous avons décidé de descendre par un rappel de 25m. Le temps de faire les manips pour 6 personnes, le temps s'est remis au beau ! Il était 10h30, d'un commun accord, nous sommes allés faire la Réchasse pour y déjeuner.

Histoire de faire quand même de l'arête, nous sommes décendus par l'arête jusqu'à l'éperon est. Je l'avais monté avec Jean-Marie, il y a quelques années, et je me souvenais d'un passage de grimpouille qui devrait facilement se désescalader. C'était le cas... sauf que je me souvenais plus du premier ressaut... que nous n'avons pas osé faire. Rocher péteux, improtégeable, nous avions rangé le matériel. Bref, après pas mal de tergiversations, nous avons remonté une bonne moitié de l'arête pour rattraper la voie normale.

Fin de la descente sans pb, arrivée aux voitures à 17h00.

Conclusion : journée intéressante sous bien des aspects:

- montée dans le dédale rocheux par nuit noire à chercher les cairns = recherche d'itinéraire

- Traversée du glacier de la Vanoise au GPS (10m de visibilité)

- Renoncement pendant la course.

- Point météo ambigu  : lequel choisir ?

En fait, nous avions 2 versions météo : la bonne qui disait nuageux le matin avec pluies éparses puis beau temps l'après midi. Et la mauvaise qui annonçait un matin gris et des orages dès 15h00. Sachant cela, nous étions près à prendre une rincée à la descente après le refuge. Donc, après l'averse sur l'arête, nous étions persuadé que le temps allait s'empirer. Il était donc sage d'arrêter de prendre des risques.

Bon, on a quand même fait la moitié des difficultés ! 

Bravo au groupe qui a su gérer ces moments-clés avec calme et sérénité.

 


 

Le Club Alpin Français d'Albertville est une association sans but lucratif (loi 1901) fondée en avril 1893 et administrée par des bénévoles.

Le club compte environ 1000 adhérents.

Il est affilié à la FFCAM, Fédération Française des Clubs Alpins et de Montagne

Nos objectifs :

  • faire découvrir, aimer et protéger la montagne.
  • rendre accessible la montagne à tous.
  • rendre autonome en toute sécurité.

Mon club, c’est bien plus que du sport...


> Présentation générale du club

> La revue du club : "Suivant Sa Voie"

> Pourquoi adhérer ?  les avantages...

> infos adhésions 2020/2021

> Adhérer en ligne (la 1ére fois)

> L'espace licencié pour renouveler son adhésion (ou changer de club), souscrire une assurance en ligne et bien plus encore

> Déclarer un accident en ligne

> Autres rubriques :

  • Choisissez parmi les commissions et activités du menu bleu ci-dessus pour voir les articles et l'agenda associés.
  • Utilisez le menu orange Navigation pour trouver toutes les infos sur le club et ses activités.
  • Pour les membres du club, rendez-vous dans l'Espace Adhérents pour activer votre compte et vous connecter.
  • Ou utilisez le moteur de recherche ci-dessous

Facebook Retrouvez nous sur Facebook...


Assemblée Générale du club et présentation générale des activités :

Lundi 14 décembre 2020 à 17h00,
salle de Maistre, Albertville
(Salle et date modifiées cause covid19, encore suceptible d'évolution)

Recherche :